Les différentes techniques de marquage

Les différentes formes de marquage

Elles vous permettent de personnaliser vos objets publicitaires pour leurs donner votre image, il existe plusieurs techniques de marquage, selon la matière ou la forme des objets, le nombre de couleurs à appliquer ainsi que le type d’impression à réaliser pour vos projets, sans oublier la charte de couleurs de votre logo. Il convient donc d’adapter selon les besoins et surtout le budget que l’on souhaite consacrer à ses cadeaux d’affaires.

L’exemple le plus frappant étant la différence de cout entre la sérigraphie et l’impression digitale, en effet si la première demande de frais de création c’est à dire des frais de maquette pour chaque couleurs et l’on comprends vite pourquoi de manière générale on reste à une couleur pour son impression , la sérigraphie à l’avantage d’être très résistante aux différentes agressions. L’impression digitale, elle permet directement d’imprimer toutes les couleurs de son choix, sa limitation viens des supports sur lesquels elle est possible.  Cette technologie évolue au fur et à mesure du temps et se retrouve aujourd’hui sur des stylos publicitaires, sur des supports en  PVC blanc et sur une gamme réduite de textile, la limitation de son usage pour les vêtements vient par exemple de l’obligation de la présence de polyester à un certain pourcentage pour conserver l’encre.

La tampographie

Pour faire simple , un tampon en silicone fixe votre motif d’impression d’un cliché et le reproduit sous une forme d’estampage sur la pièce que vous souhaitez imprimer. Grâce à la forme flexible du tampon, on peut notamment imprimer des surfaces non lisses et surtout non planes. Qu’il soit en relief ou creux, le tampon épouse parfaitement la forme de chaque surface. Grâce au séchage rapide des différentes couleurs qui commence dès le début des applications, l’impression au tampon permet d’imprimer autant de couleurs que l’on veut les unes après les autres et cela sans recalage. Recommandé pour les stylos publicitaires, les porte-clés publicitaires, etc … Seul la taille de marquage est limitée par la taille du  tampon utilisé.

La gravure laser

Le principe de fonctionnement est que le laser focalise la lumière et la charge d’énergie telle qu’elle fait fondre soit les couches de peintures, voir les couches de protection que l’on retrouve sur les stylos de luxe, ou vas faire fondre directement le métal. les deux types de laser généralement utilisés sont le Co² pour les stylos en aluminium et les stylos plastique, le second dit laser fibre permet d’attaquer littéralement le métal pour en obtenir en deux passes un résultats fin et brillant. Grâce à la température élevée du rayon laser finement focalisé, le marquage provoque une modification indélébile de la structure même du matériau marqué.

Le transfert sérigraphique

Cette technologie consiste en une impression d’un logo ou d’un texte sur un support papier posé à chaud sur le textile au moyen d’une presse professionnelle. Recommandé pour le s supports flexibles comme les parapluies ou la bagagerie et les casquettes publicitaires. Il existe deux méthodes de transfert, le sérigraphique et le transfert numérique. Le premier est à base d’encres dédiés sur des matrices, généralement à l’usage du marquage sur textile , le second directement d’imprimantes jet d’encre spécifique que l’ion utilise pour les mugs publicitaires.

Pour les mugs justement le marquage est reproduit sur un papier transfert spécial à l’aide de la technique sérigraphique puis le transfert est réalisé sur le produit et placé au four. Le procédé de la chaleur permet à l’encre de pénétrer directement le vernis de la céramique.

Embossage

Technologie essentiellement retrouvé dans le marquage des agendas, des bloc-notes de bureau, semainiers. Il s’agit d’une méthode de personnalisation n’utilisant pas d’encre, l’embossage à pour objectif de créer des formes en relief sur des matériaux déformables comme le cuir. On retrouve donc la forme des caractères ou des logos en profondeur de le matériau utilisé.

La sérigraphie

Pour ce procédé la couleur est transférée sur le produit à imprimer au travers d’un pochoir ou écran de soie. Ce dernier est constitué par un tissu ayant l’aspect d’un tamis et tendu sur un cadre. Le motif d’impression est copié sur le tamis par un procédé photochimique. Les points d’impression dans le tamis sont ouverts et perméables à la couleur alors que les points de no impression sont fermés et donc imperméables à la couleur. Pendant que l’on passe la raclette sur te tamis d’impression, la couleur s’applique aux points de contact, entre le tissu et le matériau à imprimer, au travers des mailles ouvertes du tamis. c’est de cette manière que la couleur est transféré sur le produit à imprimer. Chaque tamis est une photo dédié des points à imprimer en une seule couleur, il faut au temps de tamis différents que de couleurs distinctes, on parle dans le cas de plusieurs couleurs de masques. Du fait cette technologie on ne réalise ici que des masques unique de couleurs et non de couleurs disposant de dégradé.

L’impression numérique

Cette technologie est une impression directe, à partir de fichiers informatiques. L’impression numérique permet de réaliser des projets de marquage industriel et publicitaire très étendus avec un rendu de qualité en quadrichromie, en clair il est possible d’imprimer toutes les couleurs de la méthode Pantone et tous les dégradés nécessaires pour un rendu Haute définition en qualité photo.

Le doming

Cette technologie consiste à déposer de la résine de polyuréthane transparente sur un support adhésif imprimé et prédécoupé . Cette méthode autorise des impressions de support visuel ou vos logos en full color ou quadrichromie. Il s’agit d’une technologie esthétique , transparente avec un effet de loupe, très agréable au touché qui plus est résistante aux UV et à l’eau. Les étiquettes réaliser en doming disposent d’une longévité inégalée dans le monde publicitaire. Plusieurs thermes regroupe souvent cette technologie , à savoir le doming, le bossing le dômage ou encore permavision. Pour certaines personnes, on ne parle pas de généralité le dôme en résine apporte du relief à votre marque. Personnellement je réserve plutôt cette technologie aux porte-clés par exemple , préfèrent des méthodes plus classique comme la sérigraphie ou le laser pour la personnalisation des stylos publicitaires, gardant ainsi la forme originel du stylo sans jamais la dénaturer.

La sublimation

Méthode de personnalisation effectuée par imprimante jet d’encres de sublimation, le logo ou votre texte est reproduit sur un papier à transfert spécial. Puis à l’aide d’une presse à chaud et sous l’effet de la chaleur combiné à la pression exercée,n l’encre de gazéifie et pénètre directement dans les mailles de vos textiles ou dans les vernis et polyester des supports durs.

 

De nouvelles méthodes apparaissent chaque année , le fait qu’une technologie ou une autre perce dans le monde publicitaire est étroitement lié à son cout à l’usage et sa difficulté d’application car très souvent lié à des machines nouvelles génération alors encore très voir trop cher.

Pierre-Emmanuel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. I’ve been surfing online more than 2 hours today, yet I never
    found any interesting article like yours. It is pretty worth enough for me.

    In my view, if all webmasters and bloggers made good content as you did, the net will be a lot more useful than ever before.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *